Banques

Cofina Startup House, premier incubateur de mésofinance en Afrique de l’Ouest

Le groupe Cofina, dont l’objectif est de devenir le « leader panafricain de la finance inclusive » avec un déploiement progressif en Afrique de l’Ouest, a créé le premier incubateur spécialisé en mésofinance, Cofina Startup House. Explications.

Qu’est ce qu’est la mésofinance ?

La mésofinance est un nouveau segment en plein essor du monde financier, qui propose des services non offerts ni par les institutions de microfinance, ni par le système bancaire classique. Elle s’adresse aux PME de taille intermédiaire, dont les besoins de financement excèdent les plafonds fixés par les établissements de microfinance, mais qui ne peuvent accéder aux emprunts bancaires.

Les méso opérateurs ont un rôle critique à jouer pour faciliter le développement de ces entreprises sur le continent africain. En effet, alors que les PME représentent 90% du secteur privé et 33% du PIB, seulement 6,4% d’entre elles ont accès à des lignes de crédits bancaires.

VOIR AUSSI  Afrexim: une stratégie éthique ?

L’incubateur Cofina Startup House

Le groupe Cofina, qui est implanté au Sénégal, Guinée Conakry et Côte d’Ivoire, s’est fixé 4 missions dans le cadre de la création de son incubateur : assister des startups innovantes, les mettre en relation avec de grandes entreprises, organiser des événements pour développer leur réseau, et mettre en place des solutions de mésofinancement.

Cofina Startup House se propose d’accompagner les entrepreneurs sélectionnés en leur proposant des locaux à Abidjan et Dakar, en leur offrant coaching et mentoring, en organisant des rencontres thématiques, en déployant une offre de formation par les experts de Cofina et en facilitant l’accès à diverses sources de financement. L’incubateur travaille avec diverses sociétés et grands groupes qui couvrent aussi bien les domaines de l’agri-business, du retail, de la restauration, de l’informatique ou encore de la santé.

VOIR AUSSI  Djibouti, le futur Dubaï de l’Afrique ?

Quelles sont les entreprises concernées ?

Le projet s’adresse à des entreprises qui sont en phase d’amorçage, donc même aux entreprises qui n’ont pas encore été formellement créées et a fortiori qui ne génèrent pas encore de chiffre d’affaires. Les startups concernées doivent se trouver en Afrique de l’Ouest et seront incubées pour une période de 12 mois. Leurs projets doivent être innovant, à fort potentiel de développement et leur faisabilité doit être démontrée, mais ne doivent pas comporter d’investissements massifs en technologie lourde (type recherche et développement).

Des projets tels que l’incubateur Cofina Startup House pourraient donc fortement contribuer au développement des PME africaines, et avoir un impact non négligeable sur la croissance économique africaine dans les années à venir. A suivre !

Laisser un commentaire