Transports

Une nouvelle compagnie aérienne publique forte au Nigeria

Le Nigeria s’apprête à créer une compagnie aérienne publique forte après les déboires de Nigérian Airways et d’autres compagnies. Un comité consultatif, présidé par un ancien pilote, souhaite tirer parti des erreurs du passé en analysant les résultats des rapports relatifs à la faillite des anciennes compagnies.

Comme on est plus fort à plusieurs que tout seul, le parti au pouvoir, l’All Progressive Congress (APC) a émis l’idée de fusionner les compagnies aériennes endettées pour former un seul groupe transporteur. Ainsi, après consultation de l’Asset Management Company of Nigeria (AMCON), une structure publique qui a repris il y a trois ans plus de 132 milliards de nairas (663 millions de dollars) de dettes accumulées par 12 compagnies aériennes domestiques, le comité dispose d’un délai de quatre semaines pour rendre ses conclusions.

VOIR AUSSI  Le Nigéria va réduire l’impact environnemental de son industrie pétrolière

Même si en 2010, l’homme d’affaires britannique Richard Branson a retiré sa compagnie intérieure et internationale Virgin Nigeria en raison de l’ingérence des autorités politiques et réglementaires, le Nigéria souhaite se donner une seconde chance en rebondissant sur ses échecs. La recherche de partenariats locaux et étrangers étant un des axes de réflexion du comité, on peut espérer que le pays reprenne très vite son envol.

VOIR AUSSI  Horizon 2020 : où investir en Afrique ?

Sources des photos: africapresse.com

Laisser un commentaire