Entreprendre

La wilaya de Sétif sera la plus grande zone industrielle d’Algérie

Sétif Amor Saklouli, le nouveau président de la délégation régionale du forum des chefs d’entreprises (FCE) a fait savoir, le jeudi 17 septembre, que la plus grande zone industrielle d’Algérie avec 740 hectares se trouvera bientôt à la wilaya de Sétif.

L’attractivité de la wilaya de Sétif: une réputation bâtie sur du solide

La wilaya de Sétif séduit les entreprises depuis de nombreuses années. En 2012, elle était déjà considérée comme un ‘’pôle économique de première classe’’(source) par le directeur de l’Industrie, de la PME, et de la promotion de l’investissement de la wilaya de Sétif, Mohamed Belouafi. Près de 10000 PME sont en effet en activité dans la wilaya de Sétif avec plus de 40000 travailleurs. Les secteurs d’activité comme l’industrie alimentaire, l’agro-industrie, les matériaux de construction, les services et le tourisme, connaissent durant ces dernières années une croissance considérable. De nombreux dossiers d’investissements arrivent tous les jours à Sétif qui attire de plus en plus d’entrepreneurs du monde entier.

VOIR AUSSI  Plus gros détenteurs d’or africains: l’Algérie en tête

4000 dossiers d’investisseurs reçus: une anticipation prometteuse

wilaya de Sétif continent noir 3Selon le Wali de Sétif, M. Mohamed Bouderbali, « 4.000 dossiers d’investisseurs privés ont été reçus par la wilaya de Sétif dont 600 ont déjà reçu leur agrément. Plus de 250 actes de concessions ont été attribués et 146 investisseurs ont déjà déposé leurs permis de construire. Des données qui nous permettent de nous attendre à la création de 40.000 emplois dans cette ville attrayante et travailleuse »(source).

Ali Haddad applaudit la liberté d’entreprise en Algérie

A n’en pas douter, le dynamisme de la wilaya de Sétif a de beaux jours devant lui. Le pôle économique de Sétif se construit une réputation de fer depuis de nombreuses années. Ali Haddad, P-DG de l’entreprise de BTP ETRHB et président du Forum des chefs d’entreprises (FCE), fervent défenseur du projet, a mis en avant le dynamisme territorial de Sétif, la qualifiant ainsi de « métropole industrielle » dont l’activité rayonne sur la région.

VOIR AUSSI  Plus gros détenteurs d’or africains: l’Algérie en tête

Faisant l’éloge de l’article 37 ‘’la liberté du commerce et de l’industrie est garantie. Elle s’exerce dans le cadre de la loi’’, il célèbre l’avènement de la liberté d’entreprendre en Algérie à travers les initiatives, les talents des régions, des entreprises, et des entrepreneurs. Conscient de la fragilité de la production nationale, Ali Haddad a proposé la création de 28 commissions pour assurer l’accompagnement des producteurs locaux et porter leurs doléances au ministère de tutelle. De quoi rassurer les commerces de proximité face aux géants industriels!

Source des photos: maghreb-info.com

Laisser un commentaire