Banques

Le FMI pointe les atouts et les faiblesses de l’Afrique

Le FMI a donné ses derniers chiffres et cela permet de faire un état de lieux africain. On remarque encore une fois que si le continent a encore beaucoup de pays qui font partie des plus pauvres, d’autres progressent. Entre des pays à la traîne, d’autres en pleine expansion…le fossé se creuse et il apparaît une Afrique à deux vitesses.

L’apparition de nouvelles industries est un atout

D’après l’analyse des derniers chiffres du Fonds monétaire international (FMI), les pays africains les plus riches, en termes de PIB, sont notamment la Libye, le Soudan, l’Angola, le Gabon et l’Algérie, principalement grâce au succès de leur industrie pétrolière, mais aussi le Kenya par ses productions de services (télécommunications, médias, tourisme). Les pays en tête du classement sont le Nigéria, qui bénéficie de l’apparition de nouvelles industries (télécommunications et cinéma) et le secteur des ressources énergétiques (gaz et pétrole) et l’Afrique du Sud, par ses ressources considérables en or, platine, charbon et diamants.

VOIR AUSSI  Le Gabon fait son retour dans l’OPEP

Un bilan positif mais qui ne doit pas faire oublier qu’au classement des 25 pays les plus pauvres au monde, on retrouve, entre autres, le Burundi, la République centrafricaine, le Niger, le Liberia, la République démocratique du Congo et la Guinée. Cette pauvreté s’explique notamment par des guerres civiles, des instabilités politiques, un programme éducatif pauvre, mais aussi le virus Ebola, particulièrement pour la Sierra Leone, le Liberia et la Guinée qui ont subi de nombreuses pertes humaines à cause de l’épidémie.

VOIR AUSSI  Notre Top 10 des Bourses africaines

Des inégalités qu’il faudra combattre

fmi inegalite continent noirAvec plus de 1,16 milliard d’habitants, l’Afrique représente 16 % de la population mondiale en 2015. Au sein même du continent africain et de ses 54 états souverains, les inégalités en termes de développement humain, d’urbanisation, de pauvreté, d’éducation et de détention des richesses entre les différents pays sont flagrantes.

Au continent de savoir aller vers la croissance sans oublier ses parents pauvres et partager ses richesses car c’est ensemble que nous y arriverons.

Sources des photos : info-afrique.com et africapresse.com

Laisser un commentaire