Entreprendre

Entreprenarium veut aider les entrepreneuses

C’est symboliquement que l’incubateur panafricain Entreprenarium a annoncé, le 8 mars 2016 lors de la journée internationale de la femme, la mise en place du programme Booster les femmes résilientes dédié aux Africaines qui souhaitent monter ou développer leur petite ou moyenne entreprise. Si son nom a le mérite d’être clair, sa mission l’est aussi : sélectionner 100 projets menés par des femmes et accompagner ces dernières dans la création et l’essor de leur PME.

Créée en 2014 par la serial-entrepreneuse rwandaise Kristine Ngiriye, la fondation Entreprenarium s’est donné comme mission de soutenir les femmes et les jeunes entrepreneurs cela au moyen de projets concrets. Le programme « Booster les femmes résilientes (BFR) » s’inscrit dans cette optique.

Cours, exercices interactifs, ateliers…

 

Kristine Ngiriye continent noir

Mme. Kristine Ngiriye

Ainsi ce seront donc 100 femmes faisant preuve d’une « résistance au choc et d’une capacité à surmonter les crises économiques» et leur projet que la fondation accompagnera, guidera dans le développement de leur PME. Sélectionnées dans 3 pays pilotes (au Gabon, au Rwanda et au Sénégal), Ces résilientes bénéficieront de pas moins de 6 semaines de formation durant lesquelles elles pourront acquérir et accroitre leurs connaissances et compétences en gestion, recherche de financement, développement d’un portefeuille client, etc. Cours, exercices interactifs, ateliers…elles pourront apprendre, entre autres, à faire une étude de marché, à présenter leurs modèles économiques ou bien à évaluer la viabilité financière de leur projet.

VOIR AUSSI  Top 5 des banques africaines sur Google.

La fondation a choisi de d’axer la formation principalement sur la méthodologie du Lean Startup. Venu tout droit de la Silicon Valley, ce processus spécifique du démarrage d’une activité économique et du lancement d’un produit se concentre sur la vérification de la validité du concept (Validated Learning). Une méthode qui pourra, dans un premier temps, sembler un peu abstraite aux 100 premières candidates, mais qui leur évitera bien des désillusions et de mauvais pronostics !

VOIR AUSSI  Erythrée : l’exploitation minière pour sortir du tunnel

Les femmes : la force vive de l’Afrique

Et il est certain que les 6 semaines de formation du programme Booster les Femmes Résilientes devrait donner à ces entrepreneuses toutes les compétences et ressources nécessaires. Et cela devra surement leur permettre de réussir la création et le développement de leur entreprise. D’autant plus que la fondation annonce déjà qu’elle fera plus qu’accompagner ses femmes. Effectivement elle a décidé de financer 30 des meilleurs projets parmi les 100 sélectionnés.

Ainsi ce sont les 10 dossiers par pays, les plus innovants, ceux qui montreront le plus fort potentiel de croissance qui se verront proposer un support financier de la part de la fondation de Kristine Ngiriye. La serial-entrepreneuse espère surement réussir, par cette bien belle et vitale initiative concrète, prouver que le développement de l’Afrique se fera avec ses femmes ou ne se fera pas !

Sources des photos :entreprenarium.org et ezequiel-scagnetti.photoshelter.com

Laisser un commentaire