Banques

2015 : une bonne année pour la banque UBA

Le 14 mars dernier, United Bank for Africa a rendu public ses résultats pour l’année 2015. Et ces derniers sont, dans l’ensemble, plutôt satisfaisants malgré un contexte économique, social et politique qui ne poussait pas à être optimiste.

Alors que les dirigeants de l’United Bank for Africa annonçaient, au début du mois, le départ à la retraite de son directeur général Phillips Oduoza et la nomination, à sa place, de Kennedy Uzoka, le groupe bancaire nigérian vient donc de dévoiler ses chiffres pour l’exercice 2015. Et ils sont généralement bons.

Avec un produit net bancaire qui affiche 205 milliards de nairas et 10 % de croissance (13 % en 2014), une hausse de 22 % des profits avant impôts et de 25 % pour le résultat net, les membres du conseil d’administration de l’UBA peuvent être satisfaits. D’autant plus que, en 2014, ces deux derniers indicateurs avaient dangereusement stagné.

UBA continent noir 3

M. Kennedy Uzoka et M. Phillips Oduoza

De bons résultats au Nigeria et exceptionnels au Congo

Ils peuvent être encore plus satisfaits car début 2015 on ne prédisait pas un tel bilan. Effectivement, le contexte politique, social et économique nigérian ne poussait pas au plus grand optimisme : chute du cours du pétrole, ralentissement de la croissance, incertitude politique due aux élections présidentielles, arrivée du nouveau dirigeant Muhammadu Buhari…

VOIR AUSSI  La Sonatel, une référence pour l'Afrique !

Mais si la banque a su négocier cette nouvelle donne nigériane c’est surtout hors du pays qu’elle a fait des profits exceptionnels et notamment au Congo. « Je suis particulièrement heureux de la performance de nos activités en Afrique (hors Nigeria) » affirmait, au magazine Jeune Afrique, Ugo Nwaghodoh, directeur financier du groupe. Et il peut être content ! En 2015 ce ne sont pas moins de 13 filiales africaines du groupe qui sont rentables.

VOIR AUSSI  La banque SunTrust : première banque 100 % digitale

Un passage de témoin plus que confortable

On peut donc déjà affirmer que Phillips Oduoza laisse un bilan plus que positif et une banque en pleine forme à son successeur. A Kennedy Uzoka de continuer sur cette voie !

Sources des images : www.ivoiretimes.com

Laisser un commentaire