Banques

Anne Mbuguje, nouvelle directrice de la BIAC

Michel Losembe n’est plus le directeur général de la Banque internationale pour l’Afrique au Congo (BIAC). Anne Mbuguje a été nommée directrice générale par le conseil d’administration de la banque le 31 mars dernier. Anne Mbuguje exerce sa fonction par intérim avant d’entrer officiellement en fonction à la fin du mandat de son prédécesseur à la mi-avril.

Une volonté de changement

Ancienne directrice service public de la banque et salariée depuis 2005, la nouvelle directrice générale sera accompagnée par Fabrice Alfonsi, directeur général en charge de l’exploitation et de Stéphane Lukamba, directeur général adjoint en charge du commercial et de la trésorerie.

Cette formation collégiale aura la lourde tâche de consolider la banque qui fait face à une grave crise de liquidités.

Une crise passagère ?

Biac - continent noir

Mme. Anne Mbuguje

Cette situation est la conséquence d’une décision prise en février dernier par la Banque centrale du Congo de suspendre une opération de refinancement de la BIAC à hauteur de 40 milliards de francs congolais. La BIAC, pourtant partenaire majeur du gouvernement congolais en finançant régulièrement et depuis de nombreuses années le secteur public, a souffert de cette décision. Des discussions ont été engagées avec la Banque centrale du Congo afin de trouver une solution. Ainsi, près de 16 milliards de francs congolais pourraient être alloués à la banque afin de lui permettre de retrouver des liquidités.

L’actionnaire principal de la BIAC s’est également mis à la recherche d’un partenaire de référence et d’un nouvel investisseur afin de disposer de fonds propres élevés.

Un acteur majeur de l’économie congolaise

Créée en 1970, la Banque internationale pour l’Afrique au Congo fait partie des banques historiques de la République démocratique du Congo. Son réseau d’agences est dense, la banque compte près de 400 000 comptes et son bilan total ne cesse d’augmenter. Avec les nombreuses mesures prises, en dépit de la conjoncture actuelle, la disparition de la BIAC ne semble pas être à l’ordre du jour.

Sources des photos : agenceecofin.com

Laisser un commentaire