Mines et fossiles

Raffinerie d’or : une première en Ouganda !

L’Ouganda, reconnu essentiellement pour sa production de café et son secteur touristique centré sur l’organisation de safaris, est sur le point d’ouvrir sa première raffinerie d’or. Contrairement à ses voisins, gros pourvoyeurs de métaux précieux sur les marchés mondiaux, l’Ouganda n’a pas encore exploité toutes ses ressources naturelles et minières. Cette première raffinerie peut changer la donne. Explications.

Ressources et développement

Les points forts de l’Ouganda : un bon taux de croissance (environ 5 %) et une certaine stabilité politique. En plus de cela, le pays possède différentes ressources dans son sous-sol : du pétrole, du cobalt, du fer, de l’étain, du plomb ou encore de l’or. Mais les découvertes de ces richesses sont récentes et ainsi pour la plupart encore inexploitées. C’est ainsi qu’en 2006 des réserves importantes de pétrole ont été repérées dans la région du Lac Albert. Le groupe français Total compte débuter la commercialisation des barils de pétrole ougandais en 2017.

VOIR AUSSI  La mine de cuivre de Kipoi renflouée de 160 millions de dollars

Or noir, or pur

mine-or-ouganda-2Après l’or noir, c’est l’or que le pays va commencer à exploiter à partir de la première raffinerie jamais construite en Ouganda. Jusqu’ici les ressources en or étaient exploitées par de petits opérateurs. La mise en fonction de la raffinerie, projet commun entre l’Etat et la société locale AGRL, African Gold Refinery Limited, est annoncée pour la fin 2016. Installé à Entebbe, au sud de la capitale Kampala, le lieu de production devrait coûter 20 millions de dollars et pourrait produire au départ jusqu’à une tonne d’or pur par mois. Pour atteindre cet objectif, l’AGRL s’est associé avec un investisseur venu de Belgique : Tony Goetz N.V.

VOIR AUSSI  Plus gros détenteurs d’or africains: l’Algérie en tête

Rôle régional

Ce projet de raffinerie en Ouganda s’inscrit dans une vision plus large. En effet, l’or qui sera traité sur ce site pourra venir de toute la région, en commençant par la Tanzanie, un des plus importants producteurs d’or d’Afrique et la République démocratique du Congo. L’Ouganda sera donc un point de transit pour les exportations de ce minerai précieux.

Sources des images : Aliexpress.com

Laisser un commentaire