Entreprendre

Prix Anzisha : les entrepreneurs agricoles célébrés par l’African Leadership Academy

L’African Leadership Academy et la fondation MasterCard ont annoncé les lauréats du prix Anzisha de cette année. L’édition 2016 consacre, et ce pour la première fois, un Malgache. En effet, c’est Heritiaina Randriamananatahina, un jeune entrepreneur agricole de Madagascar qui a été désigné le gagnant et a reçu les 25.000 dollars attribués au premier.

Lors d’une cérémonie de remise des prix à Johannesburg en Afrique du sud organisée par l’African Leadership Academy, le jury du prix Anzisha a donc révélé son lauréat. Pour cela, elle a du départager les douze 12 finalistes choisis parmi 550 entrepreneurs venant de pas moins de 32 pays du continent.

Heritiaina Randriamananatahina le fondateur de Fiombonana

Et c’est donc un jeune Malgache de 22 ans qui a été couronné. Heritiaina Randriamananatahina est le fondateur de Fiombonana, une entreprise agro-industrie qui fabrique des produits laitiers et de confiseries en utilisant uniquement des matières premières malgaches tout cela en employant les agriculteurs de la région et offrant ainsi des possibilités d’emploi locales.

VOIR AUSSI  Le Gabon fait son retour dans l’OPEP

anzisha-prix-2«Je suis tellement excitée de remporter le prix Anzisha 2016. Même si j’ai dû abandonner l’école quand j’étais en sixième année, mon investissement pour mon entreprise est payant […]. Maintenant que je ai gagné ce prix, je vais investir dans ma propre éducation et de développer mon entreprise », a-t-il déclaré à la réception de sa récompense. Ce sont surement le formidable potentiel de croissance rapide de Fiombonana, ses faibles coûts de production et l’utilisation d’innovations telles que la rétro-ingénierie pour la transformation des aliments qui ont convaincu le jury de l’édition 2016.

Les entrepreneurs agricoles étaient à l’honneur du prix Anzisha 2016

Le prix Anzisha 2016 a également consacré Yaye Souadou Fall qui se place à la deuxième place du classement. Ce jeune Sénégalais de 21 ans a créé E-couverture, une entreprise qui recycle les vieux pneus de Dakar pour en faire des tuiles multi-usages pour le pavage des terrains de jeux, des trottoirs, des routes et autres surfaces. Il devient le premier entrepreneur sénégalais qui arrive à se hisser dans les trois premières place du prix.

VOIR AUSSI  10 critères à savoir pour bien entreprendre en Afrique

Et les entrepreneurs agricoles étaient à l’honneur. Ainsi Koffi Jacques Olivier N’guessan de la Côte-d’Ivoire, s’est vu attribué la troisième et recevra les 12.500 dollars alloués à ce prix. Sa société, Yaletite Entrepreneurship Group CI, produit et vend du chocolat et les cultures tout en mobilise les jeunes pour l’emploi agricole et en ciblant un impact social et écologique positive.

Trois belles missions qu’on ne peut que saluer et à qui on espère une belle réussite. Cette mise en lumière via leur nomination sur le podium de prix Anzisha sera surement un beau tremplin pour eux.

Avis à tous les entrepreneurs africains : les inscriptions pour la session 2017 débutera le 15 février prochain.

Sources : anzishaprize.org

Laisser un commentaire