Entreprendre

Stephen Saad: entrepreneur de l’année aux All Africa Business Leaders Awards

La dernière cérémonie annuelle des prix All African Business Leaders qui s’est tenue cette année à Johannesburg a célébré Stephen Saad. En effet il a été nommé entrepreneur de l’année 2016. Le succès de ce Sud-Africain au sein de l’industrie pharmaceutique est de longue date, mais la croissance massive qu’il a réalisée cette année dernière avec son entreprise, Aspen, a vu son succès reconnu par l’un des plus prestigieux prix d’affaires en Afrique.

Plus de vingt ans de succès

L’homme d’affaires de Durban aurait pu se contenter d’une carrière accomplie même avant qu’il devienne l’un des vingt Africains les plus riches. Après avoir obtenu son baccalauréat en commerce à l’université de Natal, Saad commence à travailler dans le secteur pharmaceutique de Quickmed. Pendant l’épouvantable régime d’apartheid sud-africain cette société s’est fait remarquer pour avoir offert des médicaments d’ordonnance dans les townships.

saad-aspen-2A l’âge de 29 ans, il vend une part d’une autre société, Covan Zurich, pour 3 millions de dollars. Devenir millionnaire avant 30 ans n’a pas atténué son enthousiasme pour l’innovation au sein de l’industrie et, en 1997, Saad crée sa société Aspen Pharmacare (renommée Aspen en 1999) avec le co-fondateur Gus Attridge.

VOIR AUSSI  Bénin Smart City : le Bénin à l'heure du numérique

Des médicaments dans 150 pays différents

En 1999, dans une interview le Sud-Africain déclare qu’il veut utiliser les compétences locales pour faire croître sa compagnie et conquérir le marché mondial : «je parle des gens, des contacts, de la recherche, du développement, des processus de fabrication, etc. … nous allons fabriquer en Afrique du Sud pour les marchés internationaux.  »

Ainsi Saad a maintenu le centre de fabrication d’Aspen en Afrique du Sud et, en plus de créer des emplois pour son pays d’origine, il a transformé Aspen en 6e producteur mondial de produits pharmaceutiques génériques. Aspen fournit maintenant des médicaments dans 150 pays différents, et Saad a une fortune personnelle estimée à 1,27 milliard de dollars. En recevant son prix d’entrepreneuriat, M. Saad a prononcé un discours qui a prouvé que ces 17 années n’avaient pas entamé son enthousiasme : «nous sommes une entreprise avec des racines en Afrique du Sud. Nous avons développé nos talents locaux pour devenir un acteur mondial majeur et Aspen est simplement une merveilleuse histoire sud-africaine.  »

VOIR AUSSI  Vers un retour du Gabon au sein de l’OPEP ?

Que le début pour Stephen Saad et Aspen

saad-aspen-3En dépit de l’énorme succès que Saad et Aspen ont réalisé sur leur marché, les prévisions pour l’avenir laissent croire que la croissance sera encore plus forte. Au cours des trois dernières années, Aspen a établi de vastes réseaux de distribution et de technologie en Europe, et elle a forgé de nombreux nouveaux partenariats. Le lauréat fraîchement nominé estime que sa société sera «deux fois plus grande que nous sommes maintenant».

Rien que cette année, Aspen a acheté GlaxoSmithKline pour 341 millions de dollars et la gamme d’anesthésiques d’AstraZeneca pour 770 millions de dollars. Ces acquisitions monteront la part d’Aspen sur le marché de l’anesthésie hors États-Unis à 20 %. Mieux : les analystes prédisent que le bénéfice d’Aspen augmentera de 121 % durant les deux prochaines années.

Stephen Saad était clairement fier de son prix Entrepreneur de l’année, mais il ne va pas s’endormir sur ses lauriers et, à 52 ans, le Sud-Africain a encore envie de grandir et d’entreprendre.

Sources des images : forbes.com et newsghana.com.gh

Laisser un commentaire