Politique

Soudan : une levée d’embargo salutaire

Sous le coup d’un embargo décrété depuis 1997 par Bill Clinton, le Soudan voit une bouffée d’air arriver avec la levée des sanctions récemment décidée par Donald Trump.

Un embargo vieux de deux décennies

Tout commence le 03 novembre 1997 lorsque le président américain Bill Clinton prend un décret annonçant un embargo économique total contre le Soudan pour son rôle dans de nombreuses attaques terroristes notamment l’attentat du World Trade Center en février 1993. Ainsi, l’embargo décide du gel de tous les avoirs de l’Etat soudanais aux Etats-Unis et interdit toute importation de produits soudanais aux Etats-Unis ainsi que toute exportation de marchandises américaines vers Khartoum.

Sous Barak Obama, un réchauffement des rapports entre les deux Etats fut amorcée et en janvier 2017, l’ancien président américain opéra une levée partielle des sanctions américaines contre le Soudan pour une durée de six mois. Le Soudan en retour s’engagea à mettre fin à ses soutiens aux mouvements rebelles du Sud-Soudan, et aux affrontements dans certaines provinces dont le Darfour. Khartoum a pris également le ferme engagement de coopérer à la lutte contre le terrorisme. C’est donc à la suite de cette période probatoire de 6 mois suivie d’un autre trimestre supplémentaire, que l’actuel président américain Donald Trump a procédé à la levée définitive de l’embargo contre le Soudan le 06 octobre 2017.

Une économie en difficulté du fait de l’embargo

Il faut dire que cet embargo de deux décennies avait fortement ébranlé le Soudan. En effet, l’économie soudanaise a souffert de restrictions au niveau des transactions bancaires internationales, du commerce, des échanges de technologie, etc. En dehors de la fermeture de nombreuses usines soudanaises, Khartoum a également subi une inflation galopante ainsi qu’une croissance économique en berne. C’est dans ces circonstances que le pays a été amputé de sa partie sud en 2011, avec une perte importante de ses revenus pétroliers. La levée des sanctions économiques est alors accueillie favorablement par tous et perçue comme une bouffée d’air pour la situation économique du Soudan.

Une bouffée d’air qui fera du bien au Soudan

La levée d’embargo intervenue le 06 octobre dernier est annonciatrice d’importantes décisions pour le Soudan. Ainsi, le pays peut dorénavant reprendre les importations et exportations commerciales autrefois interdites avec les Etats-Unis. Par ailleurs, les ressortissants américains ont la possibilité de faire des transactions relatives aux propriétés dans lesquelles l’Etat du Soudan dispose d’un intérêt. Sur le plan des hydrocarbures, la levée d’embargo entraine aussi la reprise des transactions de citoyens américains en relation avec les industries pétrolières et pétrochimiques soudanaises.

S’il s’agit d’un important pas du Soudan dans son retour dans le concert des Nations, il reste également d’autres avancées dans l’amélioration du visage de cet Etat sur la scène internationale, notamment son retrait de la liste noire américaine des Etats soutenant le terrorisme.

Laisser un commentaire