Politique

RDC : le mouvement Lucha s’implante au sein de la diaspora

Créé il y a cinq ans à Goma, le mouvement citoyen congolais dénommé Lucha vient d’entamer son extension à la diaspora. En effet, il a procédé le 16 décembre dernier au lancement de sa « section Europe » à Paris afin de mobiliser les ressortissants congolais vivant en occident.

Un mouvement qui veut faire partir Kabila

Née dans la ville de Goma en 2012, la « lutte pour le changement » communément désignée sous le sigle « Lucha » entends désormais porter ses actions au-delà des frontières nationales du territoire congolais. C’est ce qui a été décidé par les partisans du mouvement citoyen le plus en vue en RDC. La Lucha est en effet un collectif qui ambitionne chasser le président Kabila du pouvoir à l’instar des mouvements populaires sénégalais « Y’en a marre » et burkinabè « Balai citoyen » qui ont été décisifs dans la chute des présidents Abdoulaye Wade et Blaise Compaoré.

Pour les militants de ce mouvement, le Chef d’Etat congolais Joseph Kabila a perdu toute légitimité depuis que son dernier mandat constitutionnel est arrivé à terme en 2017. C’est pour cette raison que la Lucha ne manque pas de lancer constamment des appels de manifestations pour le départ de Kabila.

VOIR AUSSI  L'inépuisable Albert Yuma Mulimbi

Le premier mouvement citoyen en RDC

À l’étape actuelle de son existence, le mouvement citoyen de la RDC peine à mobiliser des partisans comme l’ont fait ses compères sénégalais et burkinabè pour déferler  dans les rues à Dakar et à Ouaga. Mais, la Lucha peut se targuer d’être le premier mouvement citoyen sur le territoire de la République Démocratique du Congo, forte de la présence de ses sections dans une bonne vingtaine de villes du pays.

Une nouvelle section à Paris pour mobiliser la diaspora et la communauté internationale

Pour donner plus de marges à ses interventions populaires, la Lucha a procédé à la création de sa première section à l’étranger, notamment à Paris. D’après les explications de Bienvenu Matoumo, militant du mouvement citoyen, rapportées dans l’article de Jeune Afrique ‘’RDC : la Lucha lance une section à Paris pour mobiliser la diaspora’’ publié le 14 décembre 2017, le but de l’ouverture de cette nouvelle section à Paris est « de mobiliser la diaspora en Europe, pour qu’elle s’organise afin de mener des actions ». Poursuivant, ce partisan déclare que cette section permettra au mouvement d’ « interpeller des institutions françaises, puisque la France est l’un des acteurs clés en RDC. Mais aussi celles de l’Union européenne ou encore les ambassades congolaises en Europe ».

Par ailleurs, la Lucha espère bénéficier des conseils et stratégies des congolais de la diaspora pour mobiliser plus de masses autour des enjeux citoyens de la république congolaise.

VOIR AUSSI  Raffinerie d’or : une première en Ouganda !

 

 

Laisser un commentaire