Politique

Libéria : GeorgeWeah enfin à la présidence

Après avoir mordu la poussière lors des élections présidentielles de 2005 et de 2011 face à Ellen Johnson Sirleaf, l’ancienne star  libérienne du  cuir rond reconverti en politique GeorgeWeah, vient d’être élu président de la République de son pays à l’issu du vote du 26 décembre.

Les résultats de la NEC

Après le dépouillement de l’intégralité des bulletins de vote, la commission électorale du Libéria NEC a proclaméle 29 décembre 2017  l’ex star footballeur du Paris Saint Germain et du Milan AC George Weah en tête du scrutin du 26 décembre avec 61,5% du suffrage alors que son principal rival Joseph Boakai n’en obtient que 38,5%. Ainsi, avec sa colistièreJewel Howard-Taylor élue à la vice-présidence, Georges Weah sort vainqueur d’un processus électoral qui aura duré des mois.Il faut ajouter que pour ce second tour, le scrutin a enregistré un taux de participation de 56%, en nette régression par rapport au taux du premier tour qui s’est élevé à 75,2%.

VOIR AUSSI  ArcelorMittal stoppe ses investissements en Afrique

Une clameur générale à Monrovia

C’est avec une grande ferveur populaire que l’annonce des résultats a été accueillie à Monrovia. En effet, des cris de joie ont animé les ruelles de la capitale libérienne, un des fiefs importants du nouvel élu George Weah. Pour rappel, l’enfant prodigue des bidonvilles de Monrovia devenu l’unique footballeur africain à avoir reçu le prestigieux titre de Ballon d’Or, a déjà essuyé deux échecs dans sa quête de la Mansion House (palais de la présidence). En 2005 déjà, il a perdu alors candidat au poste de président, et en 2011 en tant candidat à la vice-présidence.

Une victoire reconnue par le candidat perdant

Dans le camp adverse, la défaite est acceptée et la victoire de George Weah ne fait plus l’ombre du moindre doute. En effet, l’actuel vice-président Boakai a admis lors d’une déclaration publique sa défaite. « Mon amour pour le pays est plus profond que mon désir d’être président. C’est pourquoi j’ai appelé George Weah pour le féliciter en tant que vainqueur du scrutin présidentiel » a confié le principal rival de George Weah au second tour de cette présidentielle dans son adresse solennelle à la nation. Cette attitude du perdant du vote du 26 décembre 2017 n’était pas gagnée d’avance en raison des contestations et recours déposés devant les hautes juridictions par Boakai après la publication des résultats du premier tour le 10 octobre 2017.

VOIR AUSSI  Libéria : investiture de George Weah à la présidence

Appelé désormais à présider aux destinées de sa nation, George Weah déclare pendant une conférence de presse après la publication des résultats vouloir  « construire sur les progrès accomplis par Madame Ellen Johnson Sirleaf pour améliorer la vie des Libériens ». Avec cette élection inédite, le Libéria qui a longtemps été secoué par des guerres civiles, aborde certainement un tournant important de son histoire.

 

 

Laisser un commentaire