Entreprendre

Tiguidanke Mounir Camara : des Runways à la Mine

Tiguidanke Mounir Camara est une femme d’affaire guinéenne pas comme les autres. En effet ayant d’abord fait carrière dans le mannequinat, elle est devenue aujourd’hui la seule femme PDG propriétaire d’une entreprise minière en Afrique de l’Ouest.

Un passé réussi dans le mannequinat

Invetsment Discovery Forum ADABA 2016

Invetsment Discovery Forum INDABA 2016

Tiguidanke Mounir Camara est une jeune femme africaine de 42 ans originaire de la Guinée Conakry. Grâce à sa beauté et à son allure glamour, elle commence très tôt le mannequinat à l’âge de 12 ans. C’est ainsi qu’elle défile pour de grandes maisons de mode comme Tommy Hilfiger durant les New York fashion weeks à Bryant Park. Au cours de sa brillante carrière dans les années 90, la jeune guinéenne côtoie de grands noms de l’industrie du mannequinat comme Naomi Campbell, Noémie Lenoir et Alek Wek aux côtés desquelles elle défile. On la retrouve également à la une de plusieurs grands magazines internationaux tels que Jalouse Magazine, Essence, Vibe ou encore GQ.

Cependant, avec son mariage en l’an 2000 et la naissance de ses jumeaux en 2001, elle décide de renoncer au mannequinat et de se lancer dans un tout autre domaine : l’entrepreneuriat.

VOIR AUSSI  Investissements miniers en Afrique : le top 10 des infos à savoir

 

Une reconversion dans l’exploration minière

Née dans une famille très imprégnée de la politique, Tiguidanke Mounir Camara développe très vite le flair pour les secteurs d’affaires porteurs de devises notamment l’industrie minière. C’est donc sûre de l’opportunité que représente le secteur minier qu’elle décide d’y entreprendre en lançant en 2009 Tigui Mining Group, une entreprise appartenant au TMC Group.

Ce faisant, elle devient la première femme africaine PDG et propriétaire dans le secteur minier et agricole en Afrique occidentale. Son entreprise est spécialisée dans l’exploration et l’exploitation des minerais comme le diamant et l’or. Ayant pris de l’importance dans le secteur, sa société dispose non seulement d’une bonne assise en Guinée Conakry, mais s’étend dans la sous-région en Côte d’Ivoire où elle est impliquée dans des projets agricoles.

 

La promotion de la femme tout en privilégiant l’excellence

Etant femme leader d’entreprise, Tiguidanke Mounir Camara se bat pour la promotion de la femme en offrant la chance à de nombreuses femmes de travailler à ses côtés. Elle n’hésite pas à inciter la gente féminine à s’intéresser aux activités de l’industrie minière.

VOIR AUSSI  Un nouveau code pour les mines du Burkina Faso

Elle va plus loin en faisant du social lorsqu’elle aide ses semblables qui n’ont pas le niveau à acquérir une formation pour pouvoir se faire embaucher dans son personnel. Cependant, l’ancien mannequin en bonne femme d’affaire sait faire la part des choses en privilégiant l’excellence avant toute chose. Dans un entretien accordé à Raphaëlle Laurence et publié dans l’article ‘’TIGUIDANKE MOUNIR CAMARA : « JE VEUX FAIRE LA PROMOTION DE L’EXCELLENCE’’ le 14 juin 2017, Tiguidanke dit à cet effet : « Mais je ne veux pas être sexiste, donc ce n’est pas parce que c’est une société fondée et dirigée par une femme que tous les employés doivent être des femmes. Je veux faire la promotion de l’excellence, tout en soutenant le genre. Pour autant, si une femme n’a pas la capacité d’être embauchée chez moi, je ne vais pas le faire sous prétexte que c’est une femme ».

Très ambitieuse, Tiguidanke Mounir Camara espère développer ses affaires pour les faire passer de la phase d’exploration à celle d’exploitation. En effet, elle rêve de décrocher des contrats de concessions minières afin d’impacter en retour le quotidien des populations vivant dans les régions minières.

Laisser un commentaire